contrat de mariage, … parlons-en avec Mme Délirose

 » Allez je mets les deux pieds dans le plat à pieds joints (et avec un grand élan) tout comme je sais le faire et j’aborde un sujet un peu tabou: le CONTRAT DE MARIAGE », parce que franchement à moins d’être pété de tunes et l’autre pas, tout le monde ne se pose pas la question et si on a le malheur de l’envisager, voire même juste d’évoquer le sujet on reçoit instantanément comme réponse « si tu fais un contrat c’est que tu crois pas en ta relation » ou alors tu as des filles très bêtes, limite débile d’ailleurs qui osent te dire, sous prétexte que tes parents sont divorcés « bah c’est vrai qu’avec tes antécédents familiaux, vaut mieux faire un contrat de mariage ». Moi je le dis, je l’assume, nous avons fait un contrat de mariage, nous sommes en régime de séparation de biens!
Bon je vais pas m’arrêter là, je vais t’en dire plus, tout d’abord, je suis certes prof (d’allemand) mais j’ai aussi fait des études de droit et en première année, au programme de droit civil on trouve « les régimes matrimoniaux et la famille », à l’époque j’ai eu une prof qui disait cash « si vous faites un jour la connerie de vous marier, faites un contrat » (elle parlait bien sur du contrat en séparation de biens, hein pas celui de la communauté universelle, pas folle la guêpe)…
Il y a une citation du film « la vie des hommes » que j’aime beaucoup, qui m’a beaucoup fait rire, et qui sommes toutes amène à réflexion « l’amour éternel ça existait quand l’espérance de vie était de 40 ans »… Parce que même si un couple sur 3 ne divorce pas, il n’en demeure pas moins que 2 sur 3 le font… Alors oui je sais, dit comme ça, c’est pas glamour du tout, mais il faut passe voiler la face non plus, avec son conjoint, un s’aime, bah oui vaut mieux si on veut se marier, mais peut on être surs à 100% que c’est pour la vie? Non impossible, et puis quand j’entends un couple de jeunes dire « t’es l’amour de ma vie », bah ça me fait rire, ils ont pas vécu toute leur vie… Quand on se marie, on s’aime donc, on a envie de tout partager avec l’autre, que tout ce qui est à nous soit à lui/elle et réciproquement, alors on imagine vraiment pas envisager la séparation de bien, mais franchement, les divorces qui se passent le plus mal (sans parler de la garde des enfants, voire même des animaux de compagnie, bah oui ça existe, et ils sont de plus en plus nombreux à se battre pour eux, les animaux pas les gosses hein) sont ceux où les époux ne parviennent pas à liquider le patrimoine, alors que franchement avec un contrat, c’est plus simple…
Ensuite, si vraiment on l’aime son époux, qu’on est commerçant, entrepreneur, artisan, bref profession libérale et tout le touin touin, eh bien on opte aussi pour la séparation de bien, parce que c’est le protéger aussi ça et je crois même qu’il était question que ce soit obligatoire pour les commerçants; Comme quoi, un contrat de mariage peut aussi être une preuve d’amour et oui parce que tout partager, c’est aussi partager les dettes… alors si on peut se passer de ça, c’est mieux.
Et vous, quel régime matrimonial envisagez – vous? Venez échanger, partager, avec nous sur le blog et sur la page des Piplettes ! »
ou alors mieux encore vous êtes inspirées ? vous souhaitez vous exprimer sur un sujet qui vous tient à cœur – écrivez-nous à notre adresse mail dédiée aux piplettes à vous quoi! lespiplettesbymsw@outlook.fr
 555_506_image_chan_573

Mme Délirose devient la reine des Piplettes …

Je vous présente Rebecca la jolie fée aux yeux revoler qui me secondera pour veiller sur les piplettes! sachez que désormais chacune d’entre vous pourra être une piplette ! une adresse mail sera dévoilée pour vous permettre d’avoir la chance de publier vos coup de cœur, coup de gueule, idées et astuces déco, conseils, et autres humeurs de Wonda Brida que vous z’êtes!58
 » Bonjour à toutes et à tous, enfin je me présente. Il y a peu Audrey m’a demandé si j’aurai envie de m’occuper de cette jolie page, j’ai immédiatement accepté, je dois dire que j’avais envie de m’investir davantage mais ne savais pas trop par où commencer, et ce qui est sur c’est que ça tombe très bien côté timing car les 3 prochains mois  je suis pour ainsi en vacances, l’avantage d’enseigner en LP.
Je suis donc connue sous le nom de Madame Délirose, vous avez sûrement eu l’occasion de lire certains de mes articles, ici entres autres, il faut dire que j’adore écrire.
J’ai 30 ans, suis mariée depuis moins d’un an avec l’homme avec qui je suis depuis bientôt 9 ans, après nous être pacsés le 14 février 2008.
J’aurai pu, comme beaucoup me marier et m’arrêter là, mais quand je me suis mise à revendre ma décoration de mariage, que j’ai continué de créer j’ai maintenu cette relation avec la weddingsphere…
Je n’aurai pas non plus pensé que ça prendrait cette ampleur là, ma société sera bientôt créée.
J’adore la mode, les accessoires, la décorations et je suis adepte du DIY.
Je serai donc désormais là pour vous faire part de mes idées, de mes conseils, mes aussi et surtout pour vous donner la parole, afin d’échanger que ce joli jour qui n’est pas toujours facile à préparer, concevoir, imaginer. Ne soyez pas timides surtout. »

Merci de votre accueil et vive les Piplettes que nous sommes!

mariage DIY & 100% handmade c’est le choix de Mme Délirose…

« Je vais enfin te montrer un peu plus de ma décoration de mariage, comment je suis devenue adepte du DIY alors qu’avant je ne faisais pas vraiment grand chose de manuel… Il faut dire que Marie Eva du Oui blog http://leouiblog.tumblr.com/ m’a beaucoup aidé par ses conseils et idées.
Alors je voulais des rubans, mais vu la quantité que je voulais je me suis dit autant les faire moi même… Je voulais aussi des pancartes en bois pour tout bien indiquer du coup, hop hop hop, un petit tout au magasin de bricolage puis dans un magasin de tissu et j’ai fait ça moi même.
VLUU L200  / Samsung L200
J’ai aussi voulu des guirlandes de fanions, et comme je ne savais pas vraiment combien de mètres il me faudrait, j’en ai fait beaucoup, mais vraiment beaucoup (genre 400 mètres) et à la main, parce qu’après m’être cassé une aiguille de machine à coude dans l’index gauche j’ai eu interdiction de retoucher à une machine à coudre avant le mariage…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Il y avait beaucoup de lanternes, mais aussi de récup, comme cette table ikéa décorée par ma sœur avec le mot « amour » dans une quinzaine de langues…
_IGP9990
Je me suis lancée dans les pompons en papier aussi, mais comme j’en voulais beaucoup beaucoup, mais qu’en papier de soie ça revenait vite cher, je les ai fait en serviettes en papier, le rendu est pour ainsi dire le même, mais vu la quantité souhaitée, j’ai du mettre au service mes sœurs…
_IGP9714
Pour ma table, même si beaucoup de personnes m’avaient conseillé de faire des essais avant, même si je me disais qu’ils avaient raison, j’avais mon idée en tête et finalement je ne l’ai jamais testée, j’y suis allée au feeling… je savais quelles fleurs je voulais (germinis), je voulais des photophores (soie sur verre), et comme la cérémonie civile a eu lieu plus d’un mois avant le jour de fête, on a pu mettre plein de photos… Finalement, mon chemin de table était de la dentelle de Calais blanche, simple sur deux rangs… Ce sont les cadeaux d’invités qui ont fait office de portes noms (une plante grasse pour les hommes et une pendentif en feutrine de leur couleur préférée pour les femmes), chaque cadeau était posé sur un moulin de la couleur préférée de chaque personne.
Sur la table, il n’y eut aucune bouteille en plastique, nous avions accumulé (outre les petits pots en verre) les bouteilles en verre, et pour les softs, en plus des jus de pomme de la région, il  y eut des litres et des litres d’eau avec feuilles de menthe de mon jardin, j’avais lu sur certains blogs que certaines regrettaient justement la présence de ces bouteilles (disgracieuses) en plastique.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous avons fait un repas participatif, même si j’ai fait beaucoup de choses de mon côté, le principe a surpris au départ, mais finalement a plus aux gens et tout le monde a apprécié apporter sa (ou ses) spécialité(s), et le principe du buffet était très pratique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais ce que les gens ont adoré, surtout les jeunes, c’est le candy bar, nous avions acheté beaucoup (trop) de bonbons, mais avec moins le rendu n’aurait pas été si joli.
candy bar

_IGP9720
Mon beau père nous avait prévu une petite surprise feu d’artifice
DSCN4083
Et en fin de soirée, nous avons fait un lâché de lanternes thaïlandaises, grand succès.
IMG_1980
Enfin, pour finir, j’ai envie de dire merci à toutes les personnes qui étaient là ce jour là, à qui j’ai imposé de porter du rose (si si, elles ont toutes joué le jeu, avec plus ou moins de conviction), car même celles qui n’auraient pas trop voulu se sont fait offrir une broche en feutrine rose… Mais le pire, c’est que pour ma part j’étais en bleu! Ah les petits bonheurs de mariées, pouvoir imposer une couleur à tous ses invités sans la porter soi même (enfin si mes chaussures)… »
Madame Délirose »  _IGP9885

prépa mariage:Top 10 des petites remarques qui polluent ton atmosphère par Mme Délirose

Petit florilège par notre piplette Mme Délirose…

« On est en avril, hum, la saison pleine des mariages débute, doucement, sûrement, peut – être as tu pour ta part encore quelques temps, ou pas… Après t’avoir raconté le choix de ma robe le mois dernier, je vais te raconter un peu plus sur moi, et un peu sur tout le monde, ces jolies phrases qu’on entend avant ou pendant les préparatifs et avec lesquels on doit composer, négocier et surtout ravaler… Alors aujourd’hui, je te donne le top 10 de ce à quoi j’ai eu droit:
– La collègue sympa mais bon qui ne reste qu’une collègue « je t’en veux quand même que tu ne m’invites pas » (3 mois après le mariage elle me le redisait…)
– « Tu fais ta déco rose? tu as pas peur que ça fasse « Barbie »? »
_IGP9715   – « Avec tout le temps que tu passes sur ta déco pour un seul jour, je me demande comment tu vas t’occuper après le mariage » j’ai pas eu le temps de me poser la question, je n’ai toujours pas cessé de créer de la déco, sauf que maintenant je le fais pour les autres (promis je te raconte tout très vite).
_IGP9731– « Tu invites pas le frère du Monsieur Délirose et sa femme, quand même c’est important la famille »… bah écoute non pas quand on me dit ça:
– « Franchement, avec tes antécédents familiaux, vaut mieux que tu fasses un contrat de mariage! »
– « Je comprends pourquoi tu invites personne à ton mariage vu la famille pourrie que tu as! »
(si si c’est vrai, véridic… j’aurai pas pu l’inventer tellement c’est méchant, gratuit, et bas).
Sinon en plus soft mais pas sympas quand même:
– « Pourquoi tu mets une robe de mariée si vous êtes que 4 à ton mariage? »
-« Toujours la même collègue alors que je mangeais un croissant « oh bah moi j’aurais jamais mangé un croissant à 2 semaines de mon mariage »…
– Pourquoi tu prends un photographe, vous êtes que 4, ça vaut pas le coup… (on ne regrette toujours pas)
– « euh, le 11 aout, on s’habille comme on veut, hein, pas besoin d’être classe? », comment te dire que dans champêtre chic, il y a chic…

Et toi, tu as eu droit à quoi? Raconte nous! »
Rebecca

comment j’ai changé d’avis pour une « vraie robe de mariée »

Avant propos:

Je suis assez étonnée, triste et remontée de constater que dans mon entourage de bridinettes pilplettes, il y a beaucoup de futures mariées désabusées par le le comportement inapproprié, souvent mesquin des proches. Dans cet évènement tout est réuni pour faire le tri, il s’agit d’une vraie « étape » il y a un avant et un après. Bien sur je pèse mes mots ce contexte tendu c’est pas le sacerdoce de tout le monde, et puis on y gagne au change! on s’aperçoit qu’on avait de vrais amis qu’on ne soupçonnait pas si impliqué, la liste d’invités réduit peut-être comme neige au soleil, mais pas d’hypocrisie dans l’air le jour J, c’est tout bénef! il ne faut pas se forcer, inviter « pour faire plaisir à » il faut rester droit dans ses baskets!

Madame Délirose avait déjà évoquait ce sujet dans un précédent article, La fiançée gourmande aussi, aujourd’hui, Rebecca nous parle du choix de sa robe, de sa super témouine, oui vive les super témouine celles qui nous « supportent » (dans les 2 sens du terme!) qui nous rassurent, qui nous soutiennent, qui nous guident à la moindre hésitation.

Rebecca:

« La dernière fois, je t’avais parlé de mes alliances, qui pour nous allaient de soi et répondait à certains critères… Cette fois, j’ai choisi de te parler du choix de ma robe, qui lui a été très compliqué, voire même incertain… Car comme je te l’ai dit dans, un-mariage-cest-aussi-loccasion-de-faire-le-tri-par-rebecca-des-piplettes, pour nous ça n’a pas toujours été facile, notre entourage n’était pas toujours très gentils et je ne voyais pas vraiment l’intérêt de porter une « vraie » robe alors qu’on ne serait qu’avec nos témoins… J’étais même prête à mettre un jean, si si franchement, c’est confortable un jean, et puis j’ai de si jolies paires de chaussures que ça serait passé inaperçu…

Heureusement ma témouine de choc, a su quelque part me faire dévier vers une robe, « non mais franchement, tu vas quand même pas te pointer moins bien habillée que ta témoin à ton propre mariage, hein parce que moi je serai classe »… Ma témouine, elle est comme ça, elle est brute, et je savais qu’elle serait au top, et elle l’a été…
J’ai commencé à regarder sur les sites ce qui pourrait me plaire, au départ, pas grand chose, et puis je n’avais aucune envie, d’ailleurs j’en vois(yais) pas vraiment l’utilité, de dépenser autant d’argent dans une robe que j’allais jamais remettre…
Mon mari osait pas trop me dire qu’en fait, bah lui il aurait bien aimé que je porte une robe… Ça je l’ai compris plus tard. Un jour avec une amie, par jeu, on est entrées chez point mariage, bon ok j’avais repéré un modèle, court… Mais bon quand comme moi tu as une très (trop) forte poitrine et que du coup tu dois te rabattre sur un 46 pour que celle – ci rentre dans une robe, tu oublies beaucoup de modèles.
La vendeuse me propose alors d’essayer d’autres robes, bien que sentant mes réticences, je lui explique tout de suite que je ne veux pas de blanc, pas de rouge, pas de traîne et si possible à bretelles)… Elle m’apporte alors un modèle bustier et me rassure en me disant qu’il est toujours possible de faire poser des bretelles… Eh là, je ne sais pas pourquoi j’ai aimé cette robe, elle m’a plu, ou plutôt je me suis plu dedans… Mais j’étais pas encore certaine, on est donc ressorties de la boutique avec cette robe en tête.
Bon comme tu le vois sur la photo, je suis empreinte d’un certain scepticisme.
IMG_1163
Du coup, en rentrant j’en parle à mon mari qui me dit  » on y va samedi, on verra bien »… Oui on y est allés ensemble, oui il a vu la robe bien avant le mariage et oui on se fiche vraiment du conventionnel, il a validé, c’était fait, j’avais ma robe…
Tout aurait pu en rester là, mais non, j’ai été prise de doute, d’envies d’autres choses, car quand je lisais sur les blogs que certaines avaient essayé jusqu’à 100 robes avant de trouver la bonne, j’en étais loin. J’ai refait des boutiques, réessayé des robes, mais je n’avais pas ce même sentiment…
Je l’ai donc portée le 30 juin lors de notre cérémonie civile en tout petit comité. Comme tu peux le constater, ma témouine était très classe comme elle l’avait annoncé.
149photo par @Marie Eva du Oui blog
J’aurai pu en rester là, mais en début d’année, on a fait une séance « trash the dress », où cette fois encore les accessoires étaient roses (bah quoi je suis Madame Délirose, et j’assume).
 14
photo par @Marie Eva du Oui blog

les préparatifs c’est pas toujours la « joie internationale »

ll,ù, ùOn ne vas pas vous mentir mes chères futures bridinettes mais les préparatifs ce n’est pas toujours « un long fleuve tranquille », ça s’apparenterait plutôt au grand 8 de chez Disney ! et Camille des Piplettes fait bien de le rappeler, et pourtant cet article en rassurera plus d’une! moi la première! Il faut le dire, bien souvent on se met à rêver que l’on va vivre sur un petit nuage durant ces longs mois d’attente, que nos parents seront tellement heureux de la nouvelle qu’ils vont nous laisser réaliser notre plus beau jour « à notre image » sans rechigner, ni critiquer, que nos amis si chers, (notre seconde famille)… eux, naturellement tiendront à être présent…(mais cette notion de « naturel » varie selon les individus)….Bref revenons sur terre, on s’imagine réaliser un mariage « exactement » comme sur les blogs, mais trop d’info tue l’info, on ne sait plus à quel rétro planning se fier, quel déco de table adopter, quels tons mettre dans les fleurs… je pensais souvent que ce serait les plus beaux mois de ma vie, car pas envie de lutter je me voyais dans une bulle surfer sur mon mariage dans un cocon bien douillet, bref qu’on nous laisse « planer tranquille », des mois remplis de joie, d’excitation. Puis viennent les premières déceptions, les aléas de la vie eux n’attendent pas votre joli jour pour se manifester, le poids des rêves qui ne se réaliseront pas faute de finances, le poids des amis qui ont d’autres chats à fouetter que de venir partager votre bonheur, le poids des critiques et celles qui viendront aprés (ça je vous en reparlerai), bref un billet réaliste comme on les aime par ici de temps en temps.

pour info,et pour rire aussi, j’ai récupéré un extrait de l’ interview de Kate Moss évoquant ses préparatifs et visiblement les filles y a du stresse à tous les échelons, moi j’y crois pas à ce faut stresse, #no way!

« Si je n’avais pas eu mes amis…je ne sais pas comment font les gens. J’avais déjà eu de grandes fêtes d’anniversaire et j’avais déjà organisé des fêtes pour d’autres personnes, mais là c’est complètement différent. C’est le Met Ball ! Parce que vous devez vérifier chaque fourchette ; les détails sont cruciaux. Et alors vous vous réveillez en pensant aux chaussures des demoiselles d’honneur ; est-ce que le ruban est assorti ? Je suis devenue folle. Jamie pense que je suis folle, il m’a demandé : est-ce que ça va aller ? J’espère que tu vas redevenir normale après le mariage ! » sur public.fr

mais moi je préfère donner ma plume à une vraie bride to be, qui a connu comme nous toutes de vrais désenchantements, Camille une trés chère piplette chérie!

Hello mes brides to be chéries, j’espère que vous avez la patate.

Et oui je suis de retour (ENFIN), mais pour celles qui me suivent sur ma page La Fiancée Gourmande, vous avez pu voir que j’ai un planning de ministre .
Bon bon bon, par où commencer?! Ah oui!! Je me suis arrêtée il y a bien longtemps à la demande de l’amoureux. Depuis bien des choses se sont passées, mais bon je vous passe les détails … Aujourd’hui, je viens vous parler PRÉPARATIFS !!

Premier conseil aux bribes to be 2014 : ATTENTION n’ayez pas la folie des grandeurs après la demande en vous disant « chouette j’ai pensé à ça je vais acheter de suite ça sera ça de moins à acheter pour plus tard  » ! La je vous mets un grand STOP !!! Les blogs mariages et internet c’est merveilleux et plein de bonnes idées, mais on s’égare très vite et SURTOUT on change d’avis 10000 fois … Parole de bride to be concernée … J’ai acheté des trucs dont je ne me servirai JAMAIS. Donc ne reproduisez pas la même erreur.

Étape numéro une (pour moi, rien n’est imposé), après avoir établi votre budget (CHOSE PRIMORDIALE) faites vous un planning avec tout ce que vous aurez à faire pendant cette année remplie d’émotions. Pour ça vous avez le choix entre plusieurs solutions : soit la bonne vieille méthode du planning sur papier, prenez le temps avec votre amoureux d’établir votre propre planning en fonction de vous, votre budget, vos envies. Vous pouvez aussi faire ce planning vous même sur informatique. Et solution numéro deux (celle que j’ai choisi ), le planning tout fais (dans les grandes lignes) sur certains sites comme mariages.net ou encore mariée magazine, vous pourrez également gérer votre budget et vos prestataires depuis ses sites (très très pratique). Une fois ce planning fait c’est parti pour la grande aventure des préparatifs.

Certaine mariée vivent leurs préparatifs « total in love », sur un nuage mais il y a toujours des imprévus et des trucs pas cool du tout!!! Nous on a ce qui s’appelle… LA POISSE INTERNATIONALE !!! Je vis mes préparatifs dans la joie, parce que j’attends ce jour depuis longtemps mais aussi et SURTOUT avec beaucoup d’anxiété et de stress …. Parce que je suis une mariée convaincue, mais aussi un petit bout de femme qui galère niveau professionnel, et qu’un mariage coûte cher! … Et oui la crise ne m’a malheureusement pas fait de cadeau (chômage) et l’amoureux à un tout petit poste qui ne nous fait pas rouler sur l’or. Certains me diront et vos parents, ils ne peuvent pas vous aider?! Euh comment dire … Nous sommes 7 à vivre sous le même toit, chez moi, non pas de grand patrons d’entreprise, ni de big salaires à la fin du mois, dans aucune de nos deux familles. Nous on a ce que l’on appelle, la RICHESSE DU CŒUR … Malheureusement ça ne paye pas un mariage ^^ . Étant dans une situation assez délicate, mon amoureux et moi avions décidés de faire une croix sur notre lovely Day … Pour ma mère il en était hors de question … Et comme elle dit si bien « maintenant on plus tard cela ne changera pas grand chose » . Nous avons donc dû revoir notre budget à la baisse (et il diminue chaque mois ) , faire des choix … Perfectionniste, j’ai assez mal vécu cela, mais quand on n’a pas le choix … On fait avec … Dans notre « malheur » (il faut ce dire qu’on a toit sur la tête, qu’on mange et qu’il y aura toujours plus malheureux que soit … On n’a de la chance) nous avons eu des petites fées extraordinaires autour de nous.
Pour la petite histoire, nous avons dû nous séparer de notre photographe faute de budget, la super Géraldine de GGD photographie nous a fait un cadeau exceptionnel … Il n’y a d’ailleurs pas qu’elle, une jolie mariée Lætitia Notre Mariage en Hiver me donne un TRÈS gros coup de pouce, une amitié très importante à mes yeux, il y a également la jolie Noémie de Mam´zelle Pétille qui s’occupe de notre cérémonie, Narjès de La Fabric sera aussi présente …. Ma jolie copine et super confidente Anne Happy Chantilly, qui fait des merveilles pour notre papèterie. Il y a également Emily de Plan de Table.
Certains nous ont suggérés le mariage sponsorisé, je n’ai rien contre les mariés qui font cela mais je n’y tenais pas … Mais quand on m’a proposé de l’aide cela a été un réel soutien et surtout un geste que je n’oublierai jamais … Mais non ce n’est pas du sponsoring, car ces personnes formidables nous ont juste tendu la main quand nous en avions besoin… Un LOVELY DAY SOLIDAIRE .

Grâce à ces petites fées et à leur générosité nous aurons un mariage à notre image, juste parfait.
Je tiens aussi à remercier mes super gourmand(e)s d’amour qui me suivent et me soutiennent sur ma page La Fiancée Gourmande.
Je ne serais totalement sereine que le 29 juin au matin, en me disant ouf j’y suis arrivée, tout est ok je peux me marier!.

Cet article a été très dur à écrire , car on ne fait pas trop les fiers dans cette situation , je remercie les personnes qui m’ont poussées à y croire , être positive, et croire en mes rêves car TOUT est possible … Alors un énorme merci à Karine Libellis Wedding Planner , qui est là depuis le début , me soutient dans chaque étape et chaque choix que je fais … Une amie bien plus que VIRTUELLE je t’aime fort ma copine . A Sabrina créatrice de Un Jour… Mon REVE, cette blonde merdeuse, toujours le sourire aux lèvres qui te pousse au cul quand il faut (ce n’est pas pour rien qu’elles sont inséparables avec notre Libellis). Merci aussi à Lætitia et Anne présente à tout moments … . À Noémie et Narjès pour leur spontanéité et générosité . Et à Géraldine super photographe qui m’a donné un grand coup de pied aux fesses et m’a poussé à croire en mes capacités (le blog ouvre grâce à elle), mais aussi pour son soutien, son investissement et sa générosité. Et également à Emily.

Durant les préparatifs il y a des hauts et des bas … le plus dur c’est d’être déçu par son entourage; ça fait mal. Mais il faut garder en tête les bonnes choses , les super rencontres les moments de partage avec votre amoureux et votre famille … Et SURTOUT , il faut faire un mariage à votre image , pas avec les idées et envies de belle maman , tatie Ginette ou autres . C’est votre jour, ne faite pas du copier-coller de déco des blogs cela n’aurait aucun intérêt … Faite de ce jour votre jour à VOUS ….

Sweet love mes chéries, soyez zen… Mais SURTOUT heureux!

sur le même thème: « le choix des témoins l’occasion de faire le tri » par Rebecca des Piplettes

une piplette dans un salon du mariage…

SALON-MARIAGE-2

Ma visite au salon du mariage 2012, ou comment on a craqué, mais juste un peu !

Je l’attendais depuis des semaines.

LE salon du mariage !

Nous avions un but bien précis. J’avais pris conseil auprès des mes collègues ou amies, déjà mariées, pour savoir ce qui était intéressant ou pas.

Le but ultime était les alliances.

Niveau organisation, nous sommes déjà bien avancés, salle, traiteur, robe (je vous raconterai tout ca en détail très prochainement), l’essentiel est là dirons-nous.

Alors Dimanche après midi, tout le monde dans la voiture, futur mari et enfants compris, on a rejoint ma témoin et le témoin de chéri, et c’est partit !

Déjà bon plan numéro un, j’avais obtenu des invitations grâce à une boutique de robes de mariée ou j’avais été et que je suis sur le net, du coup, petite économie !

Le truc que je n’aime pas, c’est le principe du magasin ikea… Un seul chemin à suivre, pas la possibilité de couper ou passer une allée…

Le premier stand est un magasin d’alliances… humhum, ça tombe bien !

On commence à regarder, on trouve quelques trucs sympa, mais on va déjà faire tout le tour hein !..

Deuxième stand, le site bien connu de liste de mariage/voyage, qui nous fait remplir un petit papier pour gagner en voyage de noces (j’ai pas de nouvelles, on a pas dû gagner !).. La jeune femme bien sympathique commence à nous expliquer le principe, toussa… mais la musique commence… C’est l’heure du défilé… Je ne veux pas le louper !

Alors on slalome avec la poussette, jusqu’à l’autre bout de la salle, pour aller zieuter les robes !

Jolie défilé, belles robes, quelques costumes (pas de costumes enfants, dommage), et même un lancé de bouquet à la fin !

De voir des robes « en vrai » me conforte dans mes envies…

Les hommes se sont esquivés, ils ont été regarder les tarifs de location de limousines. Un rêve de chéri, mais pas dans le budget pour l’instant !

Fin du défilé, petite pause « gouter », pas facile de faire toujours comme on veut avec les enfants.

Et on est repartit dans la visite : traiteurs, superbes à regarder, mais pas du tout dans nos moyens ; fleuristes, magnifiques, j’ai gardé une carte, histoire de comparer avec le mien, robes, costumes (hors de prix), wedding planner,, bijouterie, et un stand que je n’avais pas prévu :

Les faire-part, et un stand ou je repère LE faire-part que j’ai vu sur internet, et qui est dans mes favoris depuis quelques semaines ! Et aussi un autre qui me plait encore plus !

On s’arrête, et demande les renseignements, avantage sur les tarifs, frais d’impression réduits… Je fais le calcul dans ma tête (oui je travaille au service compta, j’ai tous les chiffres de ce dont j’ai besoin dans la tête !), et j’estime que c’est plus intéressant !

Chéri préfère le 1er faire part, on reste donc sur celui-ci.

La demande est enregistrée, on a versé un petit acompte.

J’aime bien le fait qu’on va aller en agence, pour qu’il nous conseille dans la rédaction des textes. J’adore internet, ses choix immenses et ses tarifs réduits, mais le contact humain, parfois, ça ne fait pas de mal, et ça peut être même utile. Les enveloppes seront pré imprimées, c’est plutôt sympa ! Le magasin est à 1h de chez nous, mais ça nous fera une occasion de sortie à 2 !

Bon, ça, ce n’était pas prévu, mais c’est fait ! Et je l’aime beaucoup ce faire part, il nous va bien !

Alors maintenant, on va se concentrer sur les alliances !

Une première bijouterie, où rien ne nous plait.

La seconde, celle où nous avons déjà été plusieurs fois (ma bague de fiançailles vient de chez eux), mais grosse déception, les seuls modèles qui nous plaisent sont vraiment (mais alors vraiment) hors de prix… Même avec la réduction salon, c’est juste impossible pour nous.

Retour vers le premier stand…

Chéri a déjà choisi, celle qui l’a vu au tout début, c’est la bonne !

J’en ai aussi repéré une ou deux qui me plaisent bien…

Bon ce ne sera pas 2 alliances identiques, mais elles vont quand même bien ensemble !

Le vendeur très gentil prend bien le temps de nous parler des bagues, des gravures, etc…

On prend nos tours de doigts, complète la commande.

Une réduction salon là aussi, c’est toujours ça en moins !

Et en plus, si on le souhaite, la livraison se fait dans un hôtel (de luxe), afin de voir si tout est ok, et remercier le vendeur en personne !

Alors voilà, nous avons fait tout ce qui était prévu.

J’ai repéré aussi au passage, une petite robe de cérémonie pour ma fille, j’irai voir ça en détail plus tard, sur le net ou en magasin.

Par contre, comme on me l’avait déjà dit, le salon est très intéressant pour les futurs mariés qui ont un gros budget, ce qui n’est pas notre cas.

J’ai vu des photographes talentueux, le magasin de robes de mariées ou j’avais été (mais il y avait trop de monde, et je n’ai pas pu m’arrêter), de la décoration super jolie (j’ai piqué quelques idées au passage), et des pièces montées de macarons en veux tu en voilà (miam !)

Au final, plutôt contente de notre après-midi, une petite avancée dans les préparatifs, des jolies choses dans les yeux, et du temps passé avec nos témoins/amis !

Merci à la fiancée souris!