mariage « cocooning » ambiance brouillard, feu de cheminée…

J’adore l’atmosphère si singulière d’un mariage en hiver la lumière calfeutrée, comme si le temps suspend son vol – merci à Cécile de @Pimprunelle photographie !
 07830008 F1000005 F1000006 F1000017 F1000022 IMG_1716 IMG_1742 IMG_2041 IMG_2068  IMG_2343 IMG_2360IMG_2090
Lieu du mariage : Le Domaine de Quincampoix
Traiteur : Fantaisy traiteur
Fleuriste : Le fleuriste du coin
Photographe : Pimprunelle
Robe de la mariée et boléro : Rosa Clara
Chaussures : Repetto
Costume du marié : Kenzo

Chaussures : Paul Smith

Notre mariée de l’hiver revient sur son conte de fée…

2012 12 01 Mariage Laéty et Julien (128)Ça y est, notre joli jour a eu lieu. 5 mois de préparatifs intensifs. J’ avais du mal à réaliser,
comme si je préparais le mariage de quelqu’un d’autre…Comme si je planais, mélange de stress et d’excitation.

Et puis ce 1er décembre est arrivé. Je me suis réveillée auprès de mon homme, qui semblait super serein, comparé à moi. Petit déjeuner rapide et je suis partie avec maman chez l’esthéticienne. Elle s’ est fait maquiller puis est partie car son programme était chargé… Anne et Jonathan, nos photographes passionnés, m’ont rejoint. Moment maquillage sous les objectifs !
Des clics par ci, par là, je n’osais pas bouger. Les yeux fermés, je sentais qu’ils bougeaient autour de moi… Et la cabine était très petite ! Les pauvres ! C’était un peu déstabilisant au début. A un moment, Jonathan a voulu monter sur un tabouret (tournant en plus) et je me suis souvenue qu’ Hélène fiancée avait parlé d’une histoire d’amour entre Jonathan et une chaise…
J’entends l’esthéticienne dire  » ne tombez pas sur la mariée »… Euh… Lol. Je vous rassure, tout s’ est bien passé. Pendant la séance, plein d’idées se bousculent dans ma tête… Je pense à Julien qui prépare la salle avec un de mes frères et des amis, je pense à nous, à nos proches, à cette journée qui nous attend… Maquillage fini, je ne me suis pas encore vue, les photographes complimentent. Ça fait chaud au coeur. Le maquillage est superbe.

On file tous les 3 au salon de coiffure. Je me retrouve rapidement en mode « mémé », bigoudis, filet et casque sur la tête… So sexy !!! J’en profite pour lire les jolis messages qu’on m’a laissé sur facebook. Je pense encore à mon amoureux, j’espère que tout se passe bien de son coté…Bigoudis enlevés ! Je vois petit à petit mon chignon prendre forme. Coiffure finie, je me regarde dans le miroir et à ce moment là, je réalise que je suis une mariée. L’émotion me gagne… Les larmes montent. Encore une fois, nos photographes ont su être là, sourires, mots gentils, des clics aussi. Lol. J’avais envie d’être seule pendant la  » mise en beauté », pour pouvoir me perdre dans mes pensées, être au calme, mais j’ étais contente qui’ils soient là ! Je n’étais pas seuleen fait. C’ était comme il fallait.

Ensuite, direction : la maison d’hôte. Superbe ! Des propriétaires artistes… Une déco juste
wouahou !!! Et comme un signe du destin : il y a des grues en origami dans notre chambre !
Julien a du retard, maman qui me rejoint pour mes préparatifs en a aussi… Elle arrive. Anne et Jonathan embarquent ma robe pour la photographier… Je ne vois rien : je sors mes affaires de la valise ! Puis, je l’enfile, je mets les accessoires… Je deviens cette mariée que j’ai imaginée…Grand moment d’ émotion, de complicité et d’ amour avec ma ptite maman ! Julien est arrivé. Il s’ habille dans une autre chambre, en compagnie de sa maman. C’ est bizarre d’être aussi proches l’un de l’autre, d’attendre pour se voir…

Julien m’attend dans le jardin. Je ne le vois pas encore… Jonathan me demande d’attendre un peu. L’émotion monte ! Toujours plus… Le stress aussi : est ce que je vais lui plaire ? J’approche, il me tourne le dos (j’ai une boule au ventre et le sourire aux lèvres en écrivant ces lignes !). Et là, la découverte. Moment magique !!! Nos mamans sont là, très émues elles aussi.

Quelques photos de couple. Nous nous rendons à Nancy. Nous avons un laisser-passer pour nous garer derrière la mairie. Oui mais ! C’ est le week-end de la St Nicolas… Et la fourrière est là : interdiction de se mettre là, laisser-passer ou non… Ni une, ni deux ! Jonathan va voir le policier et négocie une place. Trop fort ! Et on se souviendra de la tête de l’agent : » oh mais la mariée est dans la voiture ! » lol

Quelques photos en vieille ville. Il y a du monde… On entend les gens commenter  » ils sont courageux… », « qu’elle idée, par ce froid ! »,  » ah mais c’est une vraie mariée! ». Des fois que nous fassions partie des animations de la St Nicolas ! Lol. Plusieurs personnes nous photographient aussi…

Et nous rejoignons nos invités devant la mairie. Là encore, c’ est très émouvant ! Les voir tous réunis pour nous… Sentir que le moment de s’unir approche…La cérémonie débute. L’ adjointe au maire fait une superbe introduction, avec des phrases qui nous parlent. Elle nous autorise à téléphoner à la grand-mère de Julien, restée en Dordogne.
Le téléphone posé devant nous, elle a tout entendu, mieux que si elle avait été présente.
Viennent l’ échange des consentements, nos vœux et l’échange des alliances (pfiou… Les
larmes me montent aux yeux, rien que d’y repenser !). Signature des registres. La tante de Julien lit un texte de Jacques Brel : joli cadeau de sa part. Cette cérémonie a été magique !
Même s’ il y avait un bal sur la place devant la mairie et que nous profitions, si l’on peut dire, de la musique… Certains invités ont été un peu déçus de ne pas avoir entendu nos voeux mais je dois vous avouer que cela nous convenait bien : c’est resté très intime du coup. D’autres ont trouvé ça rigolo : « une anecdote marrante ».

Nous sommes sortis de la mairie. Une haie de cierges scintillants nous attendait. Nous
pensions voir nos invités mais nous nous sommes retrouvés devant une foule de personnes…Impressionnant ! Vive St Nicolas ! Lol. Et des enfants qui demandaient  » vous les avez achetés où les cierges ? ». Excellent !

Arrivés au restaurant, nous avons tenté de faire un lâcher de lanternes. Mais le froid et le vent ne nous l’ont pas permis. Grosse déception, même si nous savions que celui-ci était dépendant des conditions climatiques. On s’y prépare mais on est déçus quand même. Alors j’ai annoncé aux invités que nous gardions les lanternes pour le baptême du premier! Et ils ont adoré l’idée !!!

La soirée a été à notre image, simple et généreuse. C’était « juste » un repas au restaurant mais nous avons voulu gâter nos invités avec quelques petites attentions. Eux aussi nous ont gâtés.
Nous avons eu le plaisir de découvrir un diaporama de nous, de voir chanter nos invités avec des paroles écrites par ma tante, sur l’ air de  » prendre un enfant par la main ». Et c’est très émouvant de voir tout le monde chanter !!!

Tous ont adoré le photobooth, avec les différents accessoires et le rideau de 1000 grues.

En fin de soirée, il s’est mis à neiger… C’était magique ! J’étais comme une petite fille ! Je l’ai longtemps souhaité cette neige… Je la voulais dans l’après-midi mais elle est arrivée au bon moment. Plus tôt, on aurait eu encore plus froid, mon chignon aurait moins bien tenu (c’était déjà limite avec l’humidité), ma robe aurait été toute sale et mouillée… Et ça aurait été plus dangereux pour nos invités de rentrer chez eux.

Les invités ont tous voulu repartir avec un fil de grues, souvent pour mettre dans la chambre des enfants. J’ ai adoré cette idée : que mes grues partent un peu partout chez nos proches. Nous, on est repartis sur notre nuage, très amoureux et très heureux !

On ne regrette pas notre choix du mariage en petit comité. C’était convivial, familial, intime :coocooning ! Et les invités ont aimé. Certains ont même dit qu’ils avaient préféré ça à une grosse fiesta.

C’était aussi un mariage petit budget (4000€ environ, oui on a dépassé le budget prévu…),
avec beaucoup de Diy. Un mariage qui nous ressemblait et dont on garde de merveilleux souvenirs ! Le mot « magique » me vient à chaque fois !

Faites le mariage que VOUS souhaitez ! Et faites-vous confiance. Même si ma robe était un coup de cœur, elle était originale de par sa couleur. J’ai douté et je n’aurais pas dû. Je me suis sentie belle, on m’a fait de jolis compliments, on m’a attribué le titre de « princesse de l’hiver » et mon amoureux n’a vu que moi ❤

Pour revoir la séance couple de notre fée clochette: clique ici

Notre mariée de l’hiver à j-1semaine!!!

Dernier article avant notre joli jour…
Wouahou le temps a passé à une vitesse folle. Bon, en même temps, on a eu que 5 mois de prépas. Suffisants pour un petit mariage mais justes par rapport à toutes mes idées !!!


Je suis toujours sur mon nuage, même un peu plus haut ! Cependant, le stress m’a rattrapée il y a quelques jours et je dormais très mal. Faut dire que je ne voyais pas le bout de mon rideau de grues… C’était beaucoup plus long que ce que j’imaginais ! Mais j’en ai plié 1007 donc mon voeu devrait se réaliser 😉

Quelques moments de stress tant qu’on n’avait pas l’heure à partir de laquelle on pourrait décorer la salle du resto (s’il y avait eu un repas le midi, la responsable aurait décoré elle-même l’après-midi… Mouais ! ). C’est bon, Julien, mon témoin, sa famille et mon frère vont s’en charger le matin, il n’y a pas de repas prévu. Ouf ! Beh oui, pour la déco, toi qui me suis depuis quelques temps, tu sais que je suis une adepte du Diy, même un peu dingue (lol). J’adore ! J’ai imaginé ma déco toutes les nuits (oui, oui) et c’est déjà difficile de ne pas l’installer moi-même (je serai en train de me faire pomponner), alors imaginer que ce serait la responsable du resto… Elle aurait pu le faire très bien ! Mais je préfère que Julien et mon témoin soient là, eux qui ont suivi toutes mes idées et tous mes délires. Et puis bon, tu me connais un peu maintenant, je suis une fille HYPER organisée. Je suis en train de faire des cartons table par table, avec descriptif, plan et photos. J’ai fait un planning tâche par tâche, personne par personne. On se moque de moi… N’empêche ! Je pense que ça aidera bien. Et aujourd’hui, je fais le point sur tout !

Ah et puis la météo, je guette… Oui… Parce que je rêve de flocons. Pas trop qu’on puisse faire le lâcher de lanternes. Mais quelques flocons. Exigeante moi ? Nonnnn…. (lol)

Et le responsable de la forêt où se trouve le resto qui m’informe que l’autorisation de la préfecture ne suffit pas : il faut l’autorisation de l’ONF … Noooonnnn…. Après mes explications sur la composition d’une lanterne et l’organisation du lâcher, il est ok lui aussi. Ouf !

Ce ne sont que des détails en fait. Il pourrait y avoir pire que de ne pas avoir l’autorisation pour le lâcher mais ça me tient tellement à coeur ! Idem pour la musique à la mairie. Le maire est compliqué : pas de musique CD mais un instrument est toléré… On trouve un guitariste et des morceaux qui correspondent à notre thème et qu’on adore. Je préviens l’élue. Le guitariste se désiste ! Ahhhhhh…. Pareil, ça me tenait vraiment à coeur d’avoir de la musique. On ne va qu’à la mairie et je souhaite une cérémonie chaleureuse… Heureusement l’élue est adorable ! On a enregistré les morceaux de guitare en mp3 et on pourra les diffuser. Encore une fois : ouf !

Tu veux les écouter ?

Entrée des mariés :

Signature des registres : 

Fin de la cérémonie :

Il ne reste que des petits trucs à finaliser et pour l’instant, tout semble bien « se goupiller » (je touche du bois). À quelques jours du mariage, les points qui me tenaient à coeur et qui m’inquiétaient sont réglés. Le stress a laissé place à l’excitation, si bien que Julien me dit « tu te calmes, faut te calmer » 🙂

J’ai trop hâte ! Hâte de me voir en mariée, de découvrir mon amoureux que je n’ai jamais vu en costume, hâte qu’on se dise « oui », hâte de voir les réactions des invités, hâte de voir si ce qu’on a prévu leur plaira. Surtout hâte d’être sa femme ❤

Je viendrai vous raconter bien sûr ! Mais aujourd’hui, je profite de cet article pour vous remercier, vous qui me suivez ici ou sur mon profil facebook.

Je travaille dans une association et j’aime l’état d’esprit qu’on y trouve. Je suis motarde et les motards sont une grande famille. C’est moi ça ! Et la wedosphère, c’est ça aussi : un groupe solidaire ! Je ne m’attendais pas à recevoir autant. On ne se connaît pas et pourtant vous m’avez conseillée, rassurée, soutenue. Du simple commentaire aux mp, en passant par cet espace d’écriture offert par Audrey … Ce n’est que virtuel mais j’ai beaucoup d’affection pour vous et tiens à vous remercier. Vous êtes formidables !!! Je suis sincèrement touchée par tant d’égards envers moi. Mille mercis !

A très bientôt !

Je vous embrasse

Notre mariée de l’hiver, petit point à J-1 mois et des poussières

Eh eh vous connaissez l’expression « Jean qui rit, Jean qui pleure » ? Bah moi c’est l’inverse : Laety qui pleure (stressée et à fleur de peau), Laety souriante (pas zen non plus, n’exagérons pas ! Lol).
Autant le mois dernier, ça n’allait pas fort, autant ce mois-ci, alors que c’est le dernier mois, la dernière ligne droite, je sens la joie, l’excitation, le bonheur monter en moi.

Plein de petites choses contribuent à ce nouvel état. Nous avons bien avancé dans la déco. On est plus que confiants sur nos prestataires.
Et des petits et grands bonheurs au fil des jours :
– la tante de Julien accepte de lire un texte qui me touche, à la mairie,
– recevoir des sms le 1er novembre : « tu fais quoi dans un mois ? » ou « bientôt tu me payes un resto 😉 « . Les invités y pensent, ça fait plaisir.
– recevoir un sms de Julien le 2 novembre « dans un mois, on sera mariés ! ». Il est aussi impatient que moi, j’adore !
– rencontrer mon cousin que je considère comme mon parrain de coeur et le voir euphorique quand on parle du mariage.
– entendre les invités parler de leurs tenues. Voir la photo de la robe de mon témoin (une vraie quête du Graal pour elle !),
– voir que les invités jouent le jeu pour la photo de groupe et cherchent l’accessoire demandé, recevoir un mms de l’oncle de Julien : « achat effectué »
– essayer ma tenue devant mon témoin. Personne ne m’avait vue dedans… Elle est donc la seule pour l’instant. L’entendre me dire « tu n’as rien à envier à une mariée en blanc, tu seras une très belle mariée », c’est ce dont j’avais besoin pour être sereine et assumer pleinement mon choix. J’adore mon témoin !
– demander à ma tante de me faire une cape en fausse fourrure. La voir réalisée le lendemain ! Superbe ! Commander un bouton avec une kokeshi pour mettre dessus, trouvé par mon témoin. Génial !
– se dire qu’on a de la chance d’être si bien entourés.
– voir la galerie photo de notre séance engagement. Avoir le sourire aux lèvres, des étoiles plein les yeux et des papillons dans le ventre…

Et ça va continuer : shopping avec maman pour trouver sa tenue, soin du visage le 17 qui va marquer le vrai compte à rebours… Etc.

Ah et puis un grand bonheur pour moi qui ai passé des heures à plier mes 1000 grues en origami sans savoir si notre idée était réalisable et transportable… J’ai commencé à créer des fils de grues pour faire un rideau. Il nous servira de fond pour le photobooth. Un essai avec Julien un soir. Et ça rend trop bien. On adore ! Tout ce temps à plier… Ça valait le coup ! Je sautais partout et j’en pleurais presque tellement j’étais soulagée !
Je vous montre un aperçu et vous donne l’astuce trouvée pour les transporter :
– un grand bâton de 2,40m sur lequel on fait une marque tous les 9cm,
– un fil de nylon, une grosse aiguille, un gros nœud sous chaque grue
– un carton compartimenté. Un compartiment = un fil (ça ne pourra pas s’emmêler)
– sur place, on accrochera un fil sur chaque marque (sur le bâton), des plombs comme pour la pêche en bas de chaque fil et le bâton sera accroché avec de la ficelle aux poutres de la salle.
OUF !!!

Je commence à monter sur mon nuage. Ça me fait penser à Mario Bros sur son échelle grimpant dans le ciel. Lol

J’espère ne pas en descendre d’ici le mariage. Ça fait tellement de bien !

le mot de Mademoisellesweetwedding:
Lætitia te voilà rassurée, les choses semblent prendre forme comme tu l’entends.Tu avances comme une chef, et c’est ce qu’il faut autant que possible: « anticiper » pour ne pas se retrouver paniquée sur les marches du plus beau jour de ta vie.

Rassure-toi tu n’es pas prête de redescendre, tu vas voler encore plus haut!!! en tout cas pour ma part à Mariage + 3 mois je ne suis toujours pas redescendue alors…! #flyingtothemoon…

Question d’une inculte de la culture nippone!? c’est quoi une kokeshi?

COMING SOON: Chères lectrices, sachez que vous retrouverez en exclusivité les photos de la séance couple de Lætitia ici même! youhouuuuu !

Notre Lætitia une chouette bride-to-be méga organisée!

Notre mariée de l’hiver…part 7

« Depuis mon dernier article dans lequel je faisais part de mon stress, je vous rassure : je vais mieux. Nous avons été en congés une semaine et avons pu avancer dans les prépas et souffler un peu aussi. Nous avons réalisé les menus (avec un rappel du faire-part), les marque-places (prénom traduit en japonais), les centres de table, l’arbre à souhaits, les photophores et la présentation du plan de table. Ma belle-sœur finit de broder nos serviettes (kokeshi pour les femmes et ninja pour les hommes !). ça permet d’y voir plus clair sur ce que va donner la déco et perso, ça me rassure !

Lors de cette semaine de congés, nous avons aussi réalisé notre séance d’engagement et c’était génial ! Je suis contente qu’on en ait faite une car j’avais une petite appréhension (celle de la première fois : comment ça se passe ? Comment se mettre ? Quoi faire ?). Ce petit trac, du coup, je pense que je ne j’aurai pas le jour du mariage (par rapport aux photos, hein, le reste… Lol).

Je vous avais promis de vous parler de ce qu’on va faire et qui est « à la mode ». Nous offrirons à nos invités un badge. Si on avait pas eu le matériel pour les faire, je serais passer sans hésiter par So Nath’ Badge. Un petit souvenir de notre joli jour pour nos proches. Nous allons utiliser des cierges magiques, non pas pour notre arrivée dans la salle ou pour celle de la pièce montée, mais pour notre sortie de la mairie, de nuit. J’ai hâte de voir le rendu !

Nous aurons un photobooth (nous aussi). On adore l’idée des photos avec accessoires, décalées ou non et on aimerait faire un diaporama ensuite avec toutes les photos, comme sur cette vidéo ( http://m.youtube.com/#/watch?v=o8Ezc_6N54w). L’idée de Julien : que les invités dans la salle voient sur grand écran les photos défiler au fur et à mesure qu’elles seront prises, en simultané. ça, c’est encore en test !

Et puis, et puis… Mon rêve depuis que j’ai vu le dessin animé « Raiponce » ! Nous ferons un lâcher de lanternes devant le restaurant. Nous croisons les doigts pour que le temps le permette. Croisez les vôtres aussi ! Merci ! »

A bientôt !

Laëtitia

Le fait-main le plus joli cadeau que l’on puisse faire à ses invités, et quelle satisfaction personnelle! Ici les jolies serviettes brodées avec amour de Lætitia…

et toute le reste…(menu, centres de table…)

le « Post Wedding blues » …ça existe!

Si comme moi tu as trop regardé « la petite maison dans la prairie »:0)))  que tu te vois préparer ton mariage comme Laura courait dans les champs de marguerites…cet article est pour toi…

Oui parlons-en du Post wedding blues! pas celui d’après le mariage nan^^, mais l’état de dingue dans lequel on se sent quand on a pas la chance d’avoir sa coordinatrice pour nous décharger du poids de la préparation d’un mariage…oui au début c’est tout beau c’est tout rose puis arrive le concret …par quoi commencer? se mettre d’accord, faire avec les changements de dernières minutes…A J-4-5 mois je pense, on rentre dans le vif du sujet, notre quotidien rime avec « mariage » et cela jusqu’à la dernière minute! OUI ce moment merveilleux s’accompagne parfois (pas toujours) d’embuches de grosse bûches & on trébuche aussi… mais tout ça n’est que temporaire hein!

Il y a quelques jours Lætitia me laissa ce petit message dans ma boite mail- bien sur je me tout de suite reconnue, à croire que ce petit passage à vide est symptomatique de la future « bride-to-be »…d’ailleurs les symptômes s’apparentent souvent à ceux d’une femme enceinte ;0) fatigue, sensibilité exacerbée, sentiment de culpabilité d’être incomprise, les ris/les pleurs et inversement…et cette affreuse impression « qu’on y arrivera jamais!!!!! »

Pourquoi ?

Because of : la foultitude de détails en logistique à régler, en décoration aussi…la réception des premiers « NE PARTICIPERONT PAS » et en ++ c’est des bons potes!, les désaccords avec son binôme ( qui parfois fait « l’huitre » cloisonné dans sa coquille  » y’ a le temps! on verra ça plus tard tu veux bien chérie /y’a match ce soir ») les prises de bec avec l’entourage (qui eux l’ouvre trop ! « si j’étais à ta place je ferais comme ça…GRRRrrrrrrrr)

Don’t Panic tout est normal! Il vaut mieux faire son petit « craquouillage » maintenant, qu’être trop zen & imbuvable le Jour-J! (on a tous connu une mariée qui faisait la gueule ou trop stressée…  nan?)

source

A J-2 mois Lætitia fait le point et s’est confiée pour nous sur son « Post » little wedding blues à elle:

« Après vous avoir parlé de ce qu’on ne ferait pas lors de notre mariage, j’avais pensé vous raconter ce qu’on a prévu de faire de « tendance » et puis cette semaine a été STRESS. Parce que j’ai un poste à responsabilités et que mon binôme était en vacances à l’étranger 15 jours et que comme à chaque fois que c’est le cas, c’est là où il arrive plein de problèmes… Donc fatigue et stress liés au boulot. Et je dois l’avouer : stress pour le mariage. Mon gros problème est que je prends tout très à cœur et relativiser n’est pas dans ma nature perfectionniste. Ça fait beaucoup tout ça !

Je ne pensais pas stresser plus que ça pour le mariage. Ou alors j’essayais de me convaincre que je gérais…

Sauf que plusieurs choses m’inquiètent.

– le temps (surtout pour les photos ), comme toutes les futures mariées.

– le plan de table. On connaît le système de la table d’honneur. On a déjà vu les mariés à une table tous seuls… Nous, on a décidé de partager un plat avec chaque table pour être avec tous les invités. Mais c’est prise de tête à organiser !

– l’organisation du jour j. Penser à tout pour tous… Et est-ce que ce qu’on a prévu, c’est bien ?
J’avoue que j’étais contente d’envoyer le déroulement de la journée à notre photographe pour avoir son avis. Sa réponse et celle de la photographe qui le secondera sont enthousiastes. Ça m’a fait du bien !!!

– la déco. Oui parce que j’adore ça et j’ai peur qu’il y ait un décalage entre ce que j’imagine et le rendu final (la perfectionniste parle à nouveau…). En plus, je sais que les invités s’attendent à quelque chose de bien abouti parce qu’ils me connaissent et ont déjà pu venir à des repas que j’avais organisés (comme mes 30ans sur le thème du cinéma avec tapis rouge, oscars, etc.). Je me pose d’autant plus la question du rendu parce que je ne serai pas présente pour décorer la salle du resto, je serai au maquillage et coiffure. J’ai hâte de retourner au resto pour mieux visualiser la salle et la disposition de la déco, hâte de pouvoir faire des essais et prendre des photos pour que les personnes qui installeront tout sachent comment faire. Elles-mêmes stressent ! Peur de ne pas faire comme je le veux et que je sois déçue… Les pauvres ! Déléguer, faire confiance. Je dois y arriver et j’aurai la surprise du rendu. Moui… facile à dire.

– le rideau de grues. Selon une légende japonaise, ton voeu se réalise si tu plies 1000 grues. J’en ai plié 600 pour l’instant. Plier n’est pas le problème. C’est comment réaliser le rideau ? Comment le transporter sans que ça s’emmêle ? J’étais partie pour les coudre sur un drap mais ce serait moins joli que des grues qui tournent sur elles-mêmes… Donc faut qu’on voit. Ce n’est pas réglé !

– et puis ma tenue… ma robe n’est pas blanche et je l’adore mais est-ce que Julien va l’aimer ? Il ne me verra qu’une fois en mariée… Est-ce que le boléro et les accessoires vont bien s’accorder avec ? est-ce qu’on va me trouver belle ? On dit qu’une mariée est toujours belle, qu’il y a la magie du jour J. Oui, pour être allée à plusieurs mariages, je le sais mais ça ne suffit pas. Ado, j’étais obèse. Aujourd’hui, je reste ronde et le manque de confiance en moi, les complexes, sont toujours là. Mes proches et Julien ont beau essayer de me rassurer, ils ne sont pas très objectifs ! lol. Heureusement, on fait de belles rencontres quand on prépare son mariage. Fred des Ateliers Theweddingtearoom a publié un article sur les mariées rondes il y a peu et ça nous a permis d’échanger (http://www.theweddingtearoom.fr/archives/2012/10/03/25228719.html). Elle a été adorable ! Et Jonathan (Udot Pictures), notre photographe, a su trouver les mots pour me rassurer sur mon choix de robe. J’ai toujours cette boule au ventre, peur de décevoir mon futur et j’espère ne pas faire une syncope juste avant la rencontre (lol) mais ça m’a fait du bien d’en parler et ces échanges ont été des bouffées d’oxygène.

Tout comme cet article que je peux écrire grâce à Audrey de MademoiselleSweetWedding. Tu avais raison : écrire est un exutoire. Merci pour ce cadeau que tu me fais » !

Je lui ai répondu :

C’est pas mon genre de raconter des salades!
Sache que se marier n’est pas anodin et tant mieux! c’est bon signe ça te remue un peu/ beaucoup de filles prennent ça pour un jeu ( pour faire le show)…mais crois moi s’engager en amour c’est une des choses les plus belles que l’on fasse dans sa vie..pour ma part c’est un réel accomplissement personnel, un rêve de petite fille qui s’est réalisé, une des meilleures décisions que j’ai pris dans ma vie …je me répète mais tout est normal- on passe par des déceptions parfois dans l’organisation, des petites prises de tête en famille tout ça tu l’oublieras le D-DAY quoi qu’il arrive tu seras au top! Ce sera ton joli jour à toi comme tu l’auras voulu et tu verras/ ça c’est une réelle satisfaction…A NOTER: il a encore quelques années les mariages étaient régis par les parents & les beaux parents…Paradoxalement tout repose du coup un peu (beaucoup) sur nous et c’est pas tous les jours facile je te l’accorde.
En espérant que mon petit mot te remette un peu de baume au cœur!

( je remercie Lætitia pour son petit clin d’œil qui a fait son effet)

Un mariage en hive-Part 6 « ce que nous ne ferons pas » …

Lætitia nous livre un peu plus de son joli jour, au diable les traditions ce mariage c’est le sien, voici en quelques lignes ses choix au risque de choquer, dit-elle 🙂

Petit aparté: Du temps s’est écoulé depuis cette photo ci-dessous, depuis… des rêveuses, des blogueuses, ont mis leur grain de sel !!!

« Depuis quelques temps, je lis plusieurs wedding blogueuses qui expliquent haut et fort que tout est possible pour son mariage et qu’il faut faire comme on le veut ! C’est aussi ce que disait Mademoiselle Sweet Wedding dans l’introduction de mon dernier article et c’est ce qui a inspiré celui-ci !

Car c’est ce qu’on fait au maximum. On essaie de ne garder que ce qui nous correspond et nous plait. Je crois même que pour l’instant, rien ne nous a été « imposé » ou fortement recommandé. Cool ! Bon, on finance tout nous-mêmes (je pense que ça aide). Y’a bien eu des petites remarques « ah bon, tu fais pas ça ? » mais on y a vite coupé court ! C’est notre mariage et même si on veut que nos invités en aient un beau souvenir, il est important qu’il nous ressemble et que cela corresponde à nos envies.

Voilà ce qu’on ne fera pas comme selon les traditions et coutumes :

– je ne dormirai pas chez mes parents la veille, je veux me réveiller auprès de mon futur mari et lui souhaiter une merveilleuse journée !

– ma robe ne sera pas blanche, ça vous le savez déjà.

– il n’y aura pas d’arrivée en voiture, mais à pied, main dans la main. Nous arriverons de l’autre côté de la place Stanislas, face aux invités et à la mairie. Les invités nous découvriront alors.

– nous entrerons dans la mairie, tous les deux, main dans la main (parce qu’on est plus à l’aise comme ça, parce que je trouve ça romantique).

– personne n’apportera le coussin d’alliances. Il sera posé sur la table, devant nous, près d’un bonsai (symbole de longévité et en lien avec notre thème).

– il n’y aura pas de DJ, pas d’animation dansante car nous ne sommes pas à l’aise sur une piste, que seule une dizaine d’invités le serait… Aussi parce que nous souhaitons une ambiance repas de famille et que la musique relativement forte et les jeux ne se prêtent pas à l’image que nous avons de cette soirée au coin du feu.

– il n’y aura pas de menu à deux entrées, à deux plats… (ce sera un menu simple mais copieux), ni de pièce montée, ni de gâteaux mais un café gourmand (que Julien adore et il y tenait !).

– il n’y aura pas de livre d’or, mais un arbre à souhaits et une branche de cerisier à empreintes (cf article précédent).

– il n’y aura pas de dragées mais une noodle box avec des cacahuètes au wasabi (pêché « mignon » de Julien mais qui « arrache un peu », comme de la moutarde ! et du nougat japonais au sésame (qui me correspond plus) ! Miam ! On a envie de faire découvrir cela à nos invités.

– et pas de voyage de noces ou en tous cas pas dans les mois à venir (on préfère faire un beau voyage pour nos 5 ou 10 ans de mariage, plutôt qu’un petit maintenant, et on a d’autres projets mais chut…)

Quand je regarde 4 mariages pour une lune de miel (le concept est nul : on est d’accord et j’ai refusé leur proposition d’y participer (nanméo !) mais j’aime regarder, je me projette dans le nôtre et parfois les mariages m’émeuvent…), donc quand je regarde cette émission, je me dis qu’on aurait tout faux ! Lol ! « Quoi ??? pas d’arrivée en voiture ? la mariée n’entre pas aux bras de son papa ??? pas de pièce montée ? »

Oui, peut-être que notre mariage pourrait décevoir ou choquer… mais le petit comité invité nous connait bien et on pense qu’il ne sera pas vraiment surpris. En tous cas, on est en accord avec nos choix et c’est le plus important je crois 🙂 Et il y aura quand même des choses qui sont dans la tendance actuelle, je vous en parlerai la prochaine fois 🙂 »

J’ai hâte ! vraiment hâte d’y être !