petit déj’ avec un zest d’humour & des tartines d’amour, par Nicolas Grout photographies

Annoncer votre mariage autour d’un petit déjeuner gourmand, un moment de complicité garanti auquel il fallait penser ….
IMG_7654IMG_7588IMG_7590IMG_7559IMG_7774IMG_7781IMG_7788IMG_7792IMG_7798IMG_7650IMG_7645

Présentez -vous, qui êtes -vous Nicolas?

J’ai 31 ans, marié, avec un petit bonhomme de 19 mois et un deuxième bébé prévu dans quelques mois.

Quel est vôtre parcours?

Je n’ai pas fait d’étude dans la photo, ni même d’étude artistique. J’ai une formation technique dans les télécoms… très très loin du coté artistique de la photo.

C’est ma femme qui m’a initié à la photographie argentique qu’elle pratiquait beaucoup aux Beaux Arts. J’ai très vite pris le virus, et j’espère que cela ne s’arrêtera pas de si tôt !

Parlez nous votre passion : votre activité ?

La photo a commencé par être une passion, la ville a été mon premier terrain de jeu, puis j’ai découvert l’urbex, l’exploration urbaine. Activité qui consiste à trouver et visiter des lieux abandonnés, et immortaliser ces visites en images, et rechercher l’histoire des lieux. Puis il y a eu les voyages, les grands espaces. Mais tout cela manquait cruellement de personnage, de vivant. La naissance de mon fils a été le déclencheur qui m’a donné envie de tenter l’aventure de la photographie de Mariage. J’avais réalisé que peu de mariage avant pour des amis, j’ai donc tenté l’aventure. J’ai démarré en 2013 avec 3 mariages, des photos de couples, de famille, d’enfant, et l’année 2014 va être au dessus de mes espérances, avec déjà une douzaine de couple qui ont décidé de me faire confiance pour leur grand jour ! 2014 promet d’être une belle année, chargée, mouvementée, mais une belle année !

En 3 mots pouvez-vous définir votre univers, votre « patte »?

Je ne pense pas avoir de « patte ». J’apprends tous les jours, j’essais de trouver les images qui vont correspondre aux envies de mes clients. J’aime le naturel, le spontané pour les reportages, et après je donnerais quelques conseils, je « dirigerais les couples pendant les photos de couples, pour essayer de rendre les photos vivantes et surtout que les personnes se retrouvent dans mes images. Rien n’est figé, j’apprends tous les jours, je m’inspire, je teste.. pour faire évoluer mes photos. Après, je suis très attaché au papier, le numérique c’est bien, c’est pratique, mais un beau livre, c’est bien plus agréable. On peut le sortir de temps en temps pour le feuilleter avec nos amis, notre famille. On pourra le montrer à nos enfants, leur transmettre aussi. C’est bien différent d’un support numérique.

Qui sont vos mariés, leurs exigences  ?

Mes mariés sont des gens simples qui veulent des mariages qui leur ressemble. Il ne sont pas forcément à la recherche d’un tarif, mais d’une personne qui saura leur restituer leur Jour tel qu’ils vont le vivre.

Dans quel(s) secteur(s) géographique exercez-vous ?

Principalement en Ile de France, mais je me peux me déplacer assez facilement partout en France où à l’étranger.

caro-227-6ec4

http://www.nicolasgrout.fr/ 

06.61.58.37.91| contact@nicolasgrout.fr

Facebook

Publicités

le jour ou tout a commencé… demandes en mariages

Quelle aventure…, il y a un an tout pile j’écrivais mon tout premier article! A cette occasion je suis très heureuse de donner ma plume à mes lectrices pour nous raconter leurs demandes en mariage … mon petit hommage à moi pour les lectrices (lecteurs) en or que vous êtes, M E R C I !
ff0c6593cf735f548382f200f6c071f4
@Jonathan David Photography

Virginie : Nous nous étions rencontré 7 ans plus tôt en dernière année de fac. Le soir où nous fêtions nos 7 ans, il m’y a fait revenir pour un prétexte complètement fumeux. C’était prévu qu’il arrive avant moi, et que je le rejoigne. Comme c’était le soir, il s’était arrangé quelques jours avant avec la sécurité de la fac pour être sûr qu’on me laisserait monter. Il profita du fait que la fac était en travaux pour me dire de passer par un couloir en particulier en montant le rejoindre… le couloir où nous avions cours à l’époque. En entrant dans le couloir, j’entends une musique : la musique que je voulais mettre à mon entrée à l’église le jour où je me marierais (je lui en avais déjà parlé)… il s’avance vers moi, manifestement ému, et sur la musique commence à me déclamer un poème qu’il avait écrit pour l’occasion (là j’ai commencé à comprendre « qu’il se passait quelque chose »). Une fois le poème achevé, il me demanda ma main, accompagnant sa requête de LA bague que j’adorais… une fois le « oui » salvateur prononcé, il m’emmena sur la terrasse de la fac, lançant un nouveau morceau de musique sur lequel je contempla un superbe feu d’artifice (tiré par un de nos amis embusqué dans le square en bas, mort de trouille de se faire choper par les flics !)

Je précise qu’il a organisé cela en quelques jours, profitant d’un de mes déplacements professionnels pour prendre notre fils sous le bras le soir et aller tracter avec la sécurité de la fac, acheter les feux d’artifices, etc !

Voilà, j’espère que ce petit récit vous aura plu. Pour info, nous fêterons nos 1an de mariage civil dans un mois, et notre mariage religieux est prévu pour le 6 juillet prochain (il est d’ailleurs possible que j’aille au prochain WAW organisé par createmotion en mars, que j’ai découvert grâce à votre blog !).

Céline: Benji et moi sommes ensemble depuis 2003, nous nous sommes embrassés pour la 1ère fois sous la pluie devant chez lui, ça n’a pas été toujours rose… des hauts et des bas et puis finalement tout ça renforce notre amour. Du coup depuis quelques temps (années), j’attends cette fameuse demande.

En 2012, nous partons au Sri Lanka, voyage organisé par le CE de ma société, donc avec plein de collègues et ce que je ne sais pas c’est qu’il a THE bague dans son sac avec lui et le voilà qui cherche le moment opportun durant tout le voyage pour faire ça en tête-à-tête. Mais pas facile lors d’un circuit avec des collègues de travail. Et par-dessus tout… il veut me surprendre !

Le dernier jour, nous voilà partis pour une balade en plongée masque tuba, le guide nous a promis qu’on allait voir des tortues et des requins en plus de tous les magnifiques poissons de l’Océan Indien.

Nous nageons pendant 1 bonne heure et là… les voilà, les requins (à pointe noire, pas dangereux, mais impressionnants), incroyable !!!! et la tortue qui nage tranquille sous l’eau… L’excitation est à son comble ! Et mon Benji qui me tape sur l’épaule et me fait un petit cœur avec ses doigts, trop mimi, mon Benji qui n’est pas d’un grand romantisme d’habitude, donc je lui en fais un en retour et je repars voir les requins et les tortues… après tout on est là pour ça.

Puis, il me retape sur l’épaule, c’est qu’il insiste… je me retourne et sous l’eau au milieu des poissons, des vagues, du soleil, etc., il tient dans sa main une boîte ouverte avec une très belle bague qui brille… Bien sûr je comprends tout de suite et le sourire atteint mes lèvres et je fais un grand oui de la tête. Mais le sourire a fait rentrer l’eau dans ma bouche et je manque de boire la tasse, donc on remonte à la surface et au-dessus de l’eau il me demande officiellement « Veux-tu m’épouser » « Oui, Oui, Oui » !!!!!

Il a voulu me passer la bague au doigt mais j’ai eu tellement peur qu’elle tombe dans l’eau que je lui ai dit : « surtout ne la touche pas, laisse là dans la boîte ! » Mais ça faisait déjà 1h qu’on était dans l’eau, la boîte partait en lambeaux, donc on est reparti sur la plage, ça tombait bien le tour de plongée était fini donc tout le monde rentrait aussi.

Et nous voilà FIANCES !!!!!

Pour la petite histoire de suite… malheureusement ma bague ne me plaisait pas… (oui je suis chiante… enfin non… je sais ce que je veux) et il m’a fallu lui dire, mais quand dire quelque chose comme ça ?!… Et donc passé l’excitation du moment, on rentre à l’hôtel, on prend une douche on se pose sur le lit, enlacés et je me suis dit, si je ne le dis pas maintenant, si j’attends, je n’arriverais jamais à le dire et donc je me suis lancée, en essayant d’être le plus subtile possible :-s… à grand coup de « elle est large quand même, tu ne trouves pas ? » « Ça ne me boudine pas un peu les doigts ? »… Jusqu’à ce qu’il me dise « oui bon tu ne l’aimes pas ?! »… vexé mais compréhensif, à notre retour nous sommes retournés à la bijouterie en choisir une autre ensemble !

Et voilà ma plus belle histoire… ma demande en mariage !

Le mariage est prévu pour le 31 août 2013 !

Bérengère: Comme à chacun de nos anniversaires, j’ai droit à une surprise, je ne m’attends jamais à une demande en mariage car mon chéri crie sur tous les toits que le mariage c’est pas pour lui, avec les phrases « si je me réveille à 50 ans sans enfants je me sentirais vide, mais non marié non ».

Donc le 29 juin dernier, il me dit « fait ta valise, on part » !
Nous voilà sur les routes, nous traversons la frontière, posons la voiture à Montreux, buvons un verre au bord du lac et hop on prend le train qui va à son terminus tout en haut de la montagne, dans une réserve de marmottes et des yourtes en guise d’hotel !
Panorama magnifique !
Après un bon diner dans le restaurant panoramique, mon chéri prend une bouteille de champagne, 2 verres et on grimpe tout au sommet avec des couvertures, et profitons du panorama.
Je le trouve pourtant nerveux, il boit son verre d’une traite, je rigole et lui dit « tu veux le mien aussi? », surprise, il le prend et le vide!
Je lui demande alors si ça va, et là tout tremblotant il me sort un écrin et me dit tout bas « veux-tu devenir ma femme? »
Sous le choc je n’ai répondu qu’à son 3eme « alors?? ».
La bague est magnifique, j’ai dit oui, et ce moment on aimerait le revivre encore et encore…..
Je ne regrette plus du tout ces discours contre le mariage, c’est la plus belle surprise de ma vie, il tenait à ce que ce moment soit inoubliable et il a magnifiquement réussi…

Love is in the air… raconte nous ta demande en mariage…

43a05cfaead73640d67e7caa96a89e05

Mes très chères lectrices et messieurs les lecteurs (que je n’oublie pas), à quelques semaines de la saison des z’amoureux, quelques heures de la St Valentin, l’occasion était trop belle pour fêter les 1 an de MSW …LE 23 FÉVRIER!

Roulements de tambours…. j’ouvre le blog pour vous mes z’amours! (eux)

Oui, en ce mois plein d’amuuuuuuuuur, et parce que le printemps c’est quand même la saison idéale qui donne envie de sauter le pas. Je vous convie toutes à m’envoyer vos récits sur sa demande en mariage! (ou la vôtre!)

  • 5 ans que tu attendais ça et enfin il s’est décidé !
  • tu t’es sentie mal à l’aise tant la surprise était grande!
  • il t’a demandé en mariage au beau milieu de nul part,
  • devant un match de foot (oui parfois ils ne font pas dans la dentelle!),
  • lors d’un repas de famille…
  • lors d’un mariage…
  • il a été maladroit mais il t’a touché…
  • tu avais déjà deviné la supercherie
  • il avait caché la bague dans un endroit improbable
  • dans un parcours fléché à l’aide d’indices, il t’a fait le grand jeu sauce Amélie Poulain (chanceuse)
  • à la naissance de votre enfant…

En quelques lignes racontez-nous ce grand jour!

Les critères : qu’elles soient originales, improbables, romantiques, ou  hilarantes … je prends tout!

Les 3 plus touchantes seront sélectionnées pour être publiées sur le blog le 23 février!

merci de m’écrire à cette adresse:  mademoiselleweddingdeco@gmail.com

Go Girls!

IMG_4243C

crédit photo : @Eternity Photgraphie sur la mariée aux pieds nus