My Real wedding …pour les curieuses

Je n’aime pas trop étaler ma vie au grand jour, à part mes confidences qui sont toujours bonnes à partager pour celles qui empruntent le même chemin! je préfère mille fois vous donner des astuces et l’inspiration que je trouve par ci par là, dans mes articles. Mais pour vous mes petits curieuses j’ai choisi de me dévoiler un peu et parce que je suis tout de même fière de mon joli jour (même si les gouts les couleurs, c’est très subjectif!)

Notre mariage s’est déroulait dans un endroit de rêve, champêtre et chic à la fois, dans une demeure en pierre typique du coin joliment agrémenté de vieux rosiers, notre vin d’honneur se déroulait à la manière d’une Garden Party comme j’en rêvais…et  je reconnais que je suis très très chanceuse (je ne réalise pas je crois!) d’avoir pu profiter d’un tel cadre et avec le soleil (ouf!)

Disons que nous n’avions pas le choix c’était il fera beau ou ….il fera beau, quitte ou double! nous n’avons pas de plan B pour la pluie! attention- attention, exemple à ne pas suivre !!! prévoir un plan B, La règle number 1!

Pour la déco nous avons fait le choix du chic et sobre, certains penserons « qu’il n’y avait pas assez de couleurs »…à ça je réponds: c’est le but Lucette! » prenez du recul sur ce que vous pourrez entendre! vos gouts vos choix doivent tenir la route malgré les remarques!

Mon bouquet:

De mon mari, aux demoiselles, à l’église jusque dans mes cheveux les fleurs étaient accordées, et ça croyez moi c’est la recette pour votre mariage : »l’accord »

Des lysianthus, des roses ivoires et de la lavande, la simplicité ! et je suis très fière de mon choix, je ne voulais pas de bouquet rond ni long (je ne fait pas 1.80m) donc attention les bouquets longs!

Ma robe :

Pas de chichis et rien qui déborde et je n’ai pas la chance de faire 1.80m! ( je me répète!) donc il me fallait un jupon pas trop volumineux, ce qui m’allait le mieux! mais je voulais quand même avoir l’allure d’une vraie mariée, j’ai donc fait le choix de porter le voile à l’église.

Pas de bijoux hors mis des perles de culture, là encore moins on en met plus c’est joli (sur moi), ou alors il faut bien doser, ne pas s’ornementer de bracelets puis diadèmes, puis collier on part vite dans le bling bling!

Ma coiffure:

Du sobre encore et toujours, j’ai regretté de ne pas avoir un chignon plus relâché plus naturel, et j’ai eu très peur en voyant ma coiffeuse me bomber les cheveux avec sa laque pendant 5 minutes sur chaque mèches! au final c’était réussi, je lui ai demandé un chignon bas, sur le coté, rien d’autres sur la tête, j’ai essayé le tiaré mais je l’ai vite enlevé !

Dans mes cheveux un petit rappel du bouquet, avec 1 rose et 1 lavande-joli!

Mes demoiselles:

Jolies!!!

Même choses tout doit être accordé! les même  bouquets que la mariée mais petit format, j’ai fait le choix d’une robe bleue nuit et qu’on voit leurs jolies gambettes (commandées sur internet), je leur ai offert des boucles d’oreilles, ensuite elles ont chacune apporté leur touche perso j’ai adoré!

Les plus petites, à l’inverse, avaient une robe ivoire et un gros noeud navy blue

Nos tables:

J’ai choisi des sachets de bonbons ornés de dentelle attaché par de la baker twinert amande! mon petit regret c’est que les menus ne soient pas accordés avec les noms de table et ainsi de suite…mais la déco s’est tenue sur un thème rétro-vintage, et écolo, tout était en papier jetable pas de plastique ni trop de fioritures!

Nos centres de tables étaient des pots, des vases et autres récipients dégotés sur les brocantes…

Le photobooth fut un flop nous aurions dû le mettre dés le vin d’honneur mais ce jour sachez-le ne sera jamais parfait! car les détails les choses qui vous peuvent vous mâcher, les invités eux, n’y verront que du feu!

La cagnotte:

Une vieille valise qui symbolise le voyage!

Vous pouvez apercevoir également notre porte bague fait-main à partir d’un livre recouvert d’un papier tissu à pois d’un ruban en satin et de dentelle.


L‘église :

Pour la sortie, nous avons choisi simplement des confettis et l’effet est très joli sur le photos.(cf photo en haut de l’article)

La mariée:

Trop crispée, émue et stressée avec le recul je me dis que j’aurai dû plus me détendre pour mieux en profiter et pour les photos! je me décrispe au fil des heures que voulez-vous, on ne change pas sa nature! enfin je n’ai pas pleuré!

Publicités

The days after…confidences d’une jeune mariée

FREEDOM!!!!!!!

J+ 1 semaine que je suis Madame, comment vous dire ?comment expliquer aux futures mariées ce qu’on ressent ! j’essaie de redescendre lentement de mon nuage de jeune mariée! oui car je n’en ai pas l’envie mais le quotidien nous rattrape malheureusement, pendant une semaine il y aurait plus y a avoir une catastrophe nucléaire que je n’aurai rien su!

Pendant une semaine je vivais dans une bulle géante avec les miens et la peur au ventre aussi! oui pourquoi lorsqu’on est heureux on ne l’ai jamais totalement! parce qu’être heureux c’est la plénitude « faussement tranquille » parcequ’on on sait aussi que tout cela s’arrêtera ! depuis 6 mois je ne vivais que pour ça: mon mariage! moins de sorties faute de budget serré, chaque détail du mariage me prenait tout mon temps, pas une journée sans y penser! nos conversations c’était le mariage, et pour les parents, les amis …mes collègues vous n’ êtes plus vous-même, vous êtes: « votre mariage! »

Alors comment je me sens maintenant ? je Revis !!!

Ça peut paraitre étrange mais avant la date fatidique du mariage nous avons constatés avec mon amoureux que rien n’était comme avant; aux yeux de ceux qui vous entoure et dans votre esprit! Comme si la vie normale, ou la vie d’avant reprenait son cours maintenant, mais avec pour super bonus, la joie et le bonheur d’avoir réussi ma plus belle journée! je suis comblée, et quelque peu « soulagée je dirais même mieux, que le mot  le plus approprié serait « légère »! Oui, car croyez moi cette fin de préparation n’a pas été de tout repos! surtout quand le mariage ne se déroule pas dans la région ou l’on réside! Moi qui ne suis pas une maniaque de l’organisation j’ai dû faire appel à tous mes neurones un par un pour ne rien oublier! après moultes valises (oui car ma valise ressemblait à une vraie valise de mariée) d’où la fameuse expression! clairement j’étais hors du temps dans une autre galaxie! entre stresse et excitation…pendant 3 jours pas une minute pour me poser et j’en rêvais !!!mais sachez que le jour de votre mariage vous ne vous poserez pas! oui la préparation n’est pas toujours un long fleuve tranquille, j’ai été anxieuse jusqu’à mon dernier sommeil en tant que célibataire! parce que les choses se bousculent, les plans de tables changent au dernier moment et entache (du moins c’est ce qu’on croit) quelque peu votre programme!

la veille: nauséeuse!

J’ai eu la chance de partager ma dernière nuit de célibataire & mon maigre sommeil avec ma meilleure amie-tendue mais heureuse, j’avais choisi une chambre d’hôte loin du tumulte du mariage dans un endroit paisible pour souffler un peu!

Gérer l’accueil de la famille qui arrive de toute part, il faut faire bonne figure mais vous êtes à plat ! Quand vous n’avez pas la chance d’avoir une wedding planneuse, il faut penser à tout les détails, du fil pour attacher si ou cela, au fard à paupières, tout vous parait « Himalayesque »! oui car même en ayant tout anticipé, jusqu’au dernier jour à la dernière seconde de votre dernière nuit rien n’est jamais vraiment bouclé, »affreux »!

Ce qui m’a le plus stressé:

Dés la première heure le matin chez la coiffeuse je planais je me suis comme laissé portée par le flot de mes rendez-vous sans franchement réaliser ce qu’il se passait…je me sentais zombie jusqu’à l’heure fatidique…la mairie…le monde, les gens qui attendent la mariée (heuu à mais oui c’est mouahh)…la famille les amis impatients d’entamer le rythme effréné de cette belle journée et moi qui ne réalisait vraiment pas ce que j’étais en train de vivre! je n’ai d’ailleurs rien écouté des textes très formels de la mairesse !

Aussi, j’ai toujours aimé me faire discrète et d’être « l’attraction du jour » m’a toujours effrayé! finalement on se prend au jeu, armée de mon bouquet que je serrais fort comme on s’attache à la dernière branche d’un ‘arbre plongée dans le vide (me demandait pas pourquoi cette métaphore!) je me sentais de plus en plus dans mes baskets! la mairie passée, j’empruntais chaleureusement le chemin vers l église dans ma 2 CV avec chauffeur et mon mari civil à mes cotés! finalement je n’ai pas pleuré, je crois que j’ai versé toutes mes larmes la veille (et j’ai bien fait pour ne pas altérer le joli maquillage que ma maman m’avait fait avec amour)-  oui car comme je disais la veille s’est déroulée comme je l’attendais… nausées et le ventre en vrac rien ne passé dans mon petit corps de future mariée ultra tendue!(c’est à ce moment là que j’ai du perdre mes derniers kilos superflus !) je vous rassure je suis de nature angoissée alors comment aborder autant d’émotions sereinement pour moi c’est impossible!

Le jour-J

Je descends de ma 2CV j’arrive à la mairie, et voilà qu’à travers la vitre j’aperçois 1 puis 2 puis 3 visages  de proches que j’aime tant et ça défile autour de moi, les flash crépitent et mes pommettes se hissent, là toute la magie opère je suis une mariée, tout le monde nous attend: je me dis « c’est ton jour ou jamais!!! »

Tout s’est déroulé comme si je ne pouvais plus rien contrôler- d’ailleurs je n’avais plus envie de contrôler quoi que ce soit de la journée, c’était décidé c’est notre jour, malgré la fatigue, l’émotion et le peu d’heures de sommeil  accumulées j étais opérationnelle! je ne pouvais plus reculer! l’excitation me tenait sur mes deux pieds; j’ai enfilé ma robe en deux secondes j’avais hâte! je n’étais pas moi même j’étais une mariée! et on a beau s’y préparer pendant longtemps, ça ne s’improvise pas! non ! la gorge nouée, les mains moitent ma vie allait définitivement changer!

1 an et demi de préparation qui s’envolait au vent! plus la journée avancée plus je savourais! le sourire de mes invités, leur joie d »être là, mes parents mes proches ils étaient tous autour de moi et rien n’est plus beau! de voir mes proches heureux mes batterie complétement à plat, se rechargées peu à peu…surtout ce n’est pas une légende cette journée est passée comme un éclair, ne comptait pas sur ce jour pour vous détendre et savourer des petits fours en lampant votre Champagne! je mettais une demi heure pour aller d’un point A à un point B! parce que tout le monde vous arrête – parce que vous rencontrez une personne que vous n’aviez pas encore salué! résultat des comptes, j’ai réussi à engloutir un sushi de mon vin d’honneur, lequel a disparu sous mes yeux sans même me retourner mes invités étaient affamés à 5 heures de l’après midi!

Pour revenir à mon programme que je croyais entaché la veille …rien de tout cela! bien au contraire, pour tout vous dire j’avais prévu une entrée de table en musique, chaque invité se voyait remettre un carton à l’entrée avec une musique attribuée pour chaque table, mais comme le plan de table a été modifié tout mes cartons ne valaient plus rien! alors c’est grâce à ma fabuleuse demoiselle d’honneur qui a tout reprit dans la journée, laquelle, la géniale ma fantastique demoiselle, a finalement appelé au micro un par un tous les invités surexcités et champagnisés, pour se placer à leur table ! c’était génial! une belle entrée en matière, l’ambiance été là ce fut une belle surprise, je savourais ce moment en regardant les gens festoyer et déjà la journée était largement entamée !

le flop du photobooth!

Mon photobooth était installé à l’extérieur pour le soir, mais aucune lumière n’avait été prévue! du coup mon mari et moi regrettons de ne pas l’avoir installé pendant le vin d’honneur! (je lui avait pourtant dit!!!) enfin, entre toutes les surprises de nos invités le soleil et l’ambiance qu’il y a eu tout ça me parait maintenant qu’un détail! les moustaches que j’avais fabriquées ont servi en fin de soirée et finalement un mariage sans photobooth  c’est aussi un mariage réussi!!!

Petit regret:

J’ai zappé de lancer mon bouquet dans la course folle de cette journée!

Mes tops :
Mes bouquets étaient magnifiques sobres et comme je l’avais imaginé! mes demoiselles étaient fabuleuses de A à Z!

Les compliments des invités, leur joie d’être là, l’implication de mes amis, les lanternes lancées dans la nuit par ma famille, tout a été au delà de nos espérances!

Ce que j’ai appris:

Ce n’est pas les DIY ni la déco qui font la beauté d’un mariage mais les proches, leurs implications et leur générosité!

Que tout les stresse, les tensions que procure un mariage souvent, s’évapore le Dday pour laisser place à la joie et à l’émotion!

Signé:

Une jeune mariée heureuse!

La robe du mois!

Je n’ai pas résisté à vous faire part de mon béguin pour cette robe (vue sur Pinterest) on joue la transparence, le dos est nu (pas vraiment) car délicatement « habillé » par la broderie toute en transparence…wow!

 

Si toi aussi tu appréhendes la pluie pour ton J-J…(A fab Irish wedding)

Oui si comme moi tu n’as pas envie que la pluie s’invite à ton joli jour, voilà de quoi te réconcilier avec la pluie (au moins 5 minutes!)…oui parce qu’il y a certains endroits sur le globe ou peut rarement faire sans!

Mais on peut aussi faire « avec »!, en transformant comme par magie la pluie comme l’atout charme de notre D-DAY .. comment ? Du bon whisky pour ses messieurs, de la verdure à perte de vue, une mariée en bottes en caoutchouc, une lumière gris bleutée unique… bienvenue en Irlande!

…dans ce mariage pas de glamour mais du charisme bien irlandais!

Je n’ai pas résisté à vous faire partager ce joli mariage bourré de charme, les photos en témoignent …je salue au passage le joli travail du photographe, l’émotion & le naturel nous saisit, parie gagné ce mariage m’a touché.

Source des photos www.blackboxphoto.co.uk.

Joli mariage dégoté sur le blog irlandais http://onefabday.com

Si toi aussi tu en fais une overdose…

Oui bon je vais sans doute me faire taper sur les doigts pour mon dernier article du mois… j’ouvre une parenthèse/ »et oui mes copines je dois maintenant penser à mon J-J me donner corps et âme, car je flippe le moindre détail dans les préparatifs me parait une montagne INSURMONTABLE… syndrome existentiel de la mariée à J-3 semaines je pense! »/ je ferme la parenthèse.

Revenons à nos moutons, je disais donc que j’allais surement titiller quelque peu certaines jeunes femmes avec cet article de ras le bol!

Oui car hier encore, comme vous toutes… j’ai regardé la nouvelle émission sur M6 « Ne dites rien à la mariée » bien entendu je ne m’attendais pas à une émission qui allait révolutionner le mariage bref…ok. Ma première impression est plutôt positive, ce petit couple m’a l’air sincère & loin d’être ridicule, ok, puis vient le temps du choix de la robe, dans le premier magasin j’y ai cru, de jolies robes ont été présentées au futur marié. Je me suis dis HOURRA! il va lui dégoter une robe moins « conventionnelle » (je me disais « tout mais pas celle d’Amélie dans Secret Story 2010 »!!!souvenirs souvenirs…) et pas manqué, je ravale donc ma salive- il a choisi la robe So 2009! et là je m’interroge, pourquoi cette robe plait tant aux femmes!? une grande question, car okay à chacune sa vision de la robe de princesse…mais celle là j’en fais une OVERDOSE si bien que les magasins devrait afficher « vue à la télé » d’ailleurs à mon interrogation j’ai trouvé la raison! c’est le « syndrome D&Co » ou Ikéa – je vous explique: c’est très simple …tout ce que vous voyez chez Ikéa et sur D&Co devient tellement récurrent que ça devient un critère de beauté à nos yeux ! si tu n’a pas un salon Ikéa avec un mur de ton salon couleur taupe, OH MY GOSH!!!!

…il vient de là mon ras le bol, sortez de ce carcan- HELP!

Bon retour à mon petit coup de gueule : oui car n’êtes-vous pas vous aussi lassées de cette mode?… du bustier façon guêpière transparent…

Okay admettons, à la sortie de ce style de bustier on croyait toute à une petite révolution dans l’univers de la robe de mariée, sortie aux alentours de 2009, les coupines se rêvaient toutes serrées comme des sardines dans un corset, encerclée par un jupon à plumes….alors non je ne jette pas la pierre sur les futures mariées qui aiment ce style (car je respecte le gout de chacune)- tout ça est très « subjectif » (petit rappel), mais de grâce que les grandes enseignes (pas toutes!) & le petit écran, arrête de nous faire croire que pour être belle, il nous faut une robe à plumes! Ces robes ne vont pas à tout le monde ! Prenez-soin de vous faire conseiller selon votre morphologie…ce qui nous plait ne nous va pas forcément, gardez bien ça en tête. C’est du moins ce que j’ai appris en choisissant ma robe de mariée, c’est sur on est toujours forcément un peu aigrie…moi même je m’imaginais dans une robe « BOBO » Delphine Manivet…ce qui ne m’allait pas du tout au final! (approuvée par moman!)

Je pense également aux femmes qui ne « feuillètent » pas les blogs et lesquelles, à cause de ce matraquage télévisuel pensent qu’elles sont dans le coup! Mesdemoiselles ces robes sont obsolètes place à la fluidité à la dentelle au romantisme, aux lignes épurées peu importe… mais je vous en conjure ne vous laisser pas berner ne choisissez pas la robe de « Mme tout le monde »

Heureusement « ma chérwwwie », pour continuer sur ma soirée… juste après l’émission, grâce à Christina (la jolie brésilienne de l’émission relooking sur M6) j’ai eu un ouf de soulagement..là encore la jeune femme en question, voulait une robe de princesse à froufrou avec un chignon à bouclettes…et BIM! mais notre reloukeuse l’a très vite réorientée vers une robe plus fluide qui lui allait à ravir! ouf, je me suis couchée un peu plus détendue avec un article à la clef pour vous!